Guides Formation Blog INSCRIPTION CONNEXION

Chroniques : COVID-19, on t’aura ! – Hydroxychloroquine et maladie professionnelle

La chloroquine : médicament miracle ?

Les dates des jours n’ont plus d’importance : un jour de plus suffit à lui-même
L’hydroxychloroquine

L’histoire de la chloroquine : d’un côté, le produit miracle est très tentant pour tout le monde.
D’un autre côté, purement scientifique et rationnel, comment peut-on donner un médicament avec de potentiels effets secondaires à toute une population sans en avoir étudié la réalité des performances ? Beaucoup d’entre nous se posent la question.

Les patients se jettent sur ce médicament, comme étant le produit miracle, comme étant le messie tant attendu.

Mais soyons rationnel, comment un médicament peut être donné à l’échelle d’une population alors qu’il n’a été testé que sur 24 patients ? Et en plus, sans aucune étude comparative pouvant justifier de son efficacité.

Doit-on le donner aux patients graves ? Doit-on donner en préventif ? Comment une molécule active sur une bactérie peut-elle agir sur les virus ?

Toutes les questions sont sans réponse actuellement, et l’engouement et la précipitation peuvent être à terme délétères plutôt qu’efficaces.

Posons-nous les bonnes questions. Allons vite dans la recherche, dans les protocoles dans les tests à grande échelle, mais avec méthode et rationalité. N’attendons pas le messie.
Restez chez vous.

Le COVID-19, une maladie professionnelle grave

Les dates des jours n’ont plus d’importance : un jour de plus suffit à lui-même
Covid19 : maladie professionnelle

Le ministre de la santé a enfin reconnu le coronavirus comme maladie professionnelle pour les soignants atteints.
Effectivement, les soignants sont en première ligne. Certains d’entre eux sont morts.

La reconnaissance de ces décès liés à une maladie professionnelle a beaucoup d’impact pour les familles et les ayants droit.

les personnels soignants décédés sont tombés pour la nation.
Voici encore un signe fort d’engagement des professionnels de santé.
Restez chez vous !!!!

Lire la suite : la petite délinquance dans les hôpitaux

Lire aussi :

Partager

No Comments

Add your comment