Docndoc

Canicule : quelle prise en charge des patients en contexte de Covid-19 ?

Durant cette période estivale, des périodes de forte chaleur sont annoncées pour les prochains jours. La survenue de vagues importantes de chaleur pourrait compliquer les mesures liées à l’épidémie de Covid-19. Dans ce contexte un peu particulier, le HCSP a été saisi par la Direction générale de la santé et a rendu un avis relatif à la gestion de l’épidémie de Covid-19 en cas d’exposition de la population à des vagues de chaleur. Quelles sont ces recommandations ?

Découvrez plus bas notre infographie reprenant les consignes du Ministère des Solidarités et de la Santé, à destination des professionnels de santé.

Prise en charge de la pathologie liée à la chaleur en priorité

La crainte d’une éventuelle infection Covid-19 sur les lieux de soins ne doit pas obérer la mise en oeuvre des mesures de prévention (notamment les locaux collectifs rafraîchis) et retarder la prise en charge des conséquences sanitaires de la canicule (coup de chaleur et déshydratation).

Une attention particulière doit être portée sur les aspects cliniques et de prise en charge diagnostique et thérapeutique des patients Covid-19 et/ou présentant des pathologies liées à la chaleur, notamment chez les personnes âgées, les personnes en situation de handicap et les personnes à risque du fait de comorbidités, que ces patients soient en établissement de santé, en établissement médico-social ou à domicile ainsi qu’à l’adaptation thérapeutique éventuelle.

En cas de forte chaleur, l’application des gestes barrières contre la Covid-19 est capitale.

Il est recommandé que :

  • La démarche diagnostique vis-à-vis du Covid-19 ne retarde pas la mise en œuvre de la prise en charge de la pathologie liée à la chaleur qui reste le diagnostic à considérer jusqu’à preuve du contraire. Cette prise en charge doit se faire dans le respect des mesures barrières.
  • Les dispositifs d’aide au diagnostic et à la prise en charge des personnes vulnérables créés ou renforcés depuis l’épidémie de Covid-19 doivent être maintenus et leur appui étendu à la prévention et la prise en charge des pathologies liées à la chaleur.

Prévention des complications liées à certains traitements

Attention : le paracétamol, qui est souvent utilisé à visée symptomatique dans l’infection par le Covid-19, est contre-indiqué en cas de coup de chaleur. En effet, il s’avère être inefficace et potentiellement délétère (aggravation de l’atteinte hépatique/des troubles de la coagulation) pour les patients.

  • En cas de fièvre et de contexte de vague de chaleur, la prise de paracétamol en automédication est à proscrire. Son utilisation doit être validée par un professionnel de santé.
  • Il faut favoriser autant que possible la prise en charge des patients Covid-19 dans des chambres climatisées en vue de faciliter le respect du port des équipements de protections par les professionnels. En ce sens, les lieux d’hébergement pour les personnes Covid-19 doivent être choisis pour leur qualité de protection en cas de vague de chaleur.

Aérer les lieux de vie des patients

Il est recommandé de veiller au renouvellement de l’air dans tous les lieux de vie, quels qu’ils soient. En période de forte chaleur, l’aération des milieux ou pièces confinés, dans le contexte Covid-19, au minimum pendant 10 à 15 minutes deux fois par jour, doit être réalisée dès lors que la température extérieure est inférieure à la température intérieure.

En cas de pic de pollution associé, les recommandations actuelles en cas de canicule (en termes d’aération) restent valides, y compris en période Covid-19 : même si l’air est pollué, il faut aérer.

L’utilisation de ventilateur est préconisée dans une pièce où se trouve une seule personne. Le ventilateur doit être stoppé avant qu’une autre personne n’entre dans la pièce.

Par contre, dans les espaces collectifs de petit volume, clos ou incomplètement ouverts, l’utilisation de ventilateur à visée de brassage/rafraichissement de l’air est contre-indiquée dès lors que plusieurs personnes sont présentes dans cet espace (notamment salle de classe, établissements pour personnes âgées…), même porteuses de masques.

Télécharger la brochure du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Téléchargez notre infographie en haute définition.

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé

No Comments

Add your comment