Docndoc

5 conseils essentiels pour trouver son remplaçant

Temps de lecture : 6 minutes
Vous êtes médecin libéral, vous souhaitez prendre des congés ou devez fermer votre cabinet pendant un temps, et vous recherchez un médecin remplaçant pour assurer votre activité pendant votre absence et continuer les soins de votre patientèle.

Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez bien évidemment faire passer le mot auprès de vos confrères, et leur demander s’ils connaissent un remplaçant disponible et mobile chez vous. En principe, le bouche à oreille fonctionne assez bien, mais il arrive qu’il ne soit pas suffisant.

Il existe également des sites ou groupes sur les réseaux sociaux où vous pouvez poster votre offre, telle une petite annonce. Sur ces plateformes, les offres se succèdent, s’empilent et se ressemblent bien souvent… et votre annonce peut rester sur la touche indéfiniment, comme une bouteille jetée à la mer.

Chez Docndoc, nous proposons une solution améliorée pour trouver rapidement et efficacement votre remplaçant, grâce à un système digitalisé de « matching » ou « correspondance » entre médecins installés et médecins remplaçants, basé sur des critères de lieu, dates et spécialité.

Si la curiosité vous pique, vous pouvez dès aujourd’hui vous créer un compte gratuitement. Mais avant de vous lancer dans la recherche, découvrez nos 5 conseils pour maximiser vos chances de trouver un remplaçant.

Suivez le guide ! 👇

Au fait, les étudiants en médecine peuvent-ils remplacer ?

Oui, les remplacements peuvent être effectués par des étudiants en médecine, à condition qu’ils aient suivi et validé le 2e cycle de leurs études médicales en France (ou être titulaire d’un titre de vase équivalente délivré par un état membre de l’Union Européenne), et aient validé dans le cadre du 3e cycle des études un nombre de semestres déterminé en fonction de leur spécialité (voir la liste des semestres à valider selon la spécialité)

Pour pouvoir remplacer, un interne doit se voir délivrer une licence de remplacement (uniquement dans la spécialité correspondant à son DES ou à son option).

1⃣ L’anticipation : le maître mot à retenir !

🔷 Commençons par ce qui n’est pas forcément le point le plus évident, mais est pourtant le plus important. Lorsque vous recherchez un remplaçant, vous devez garder à l’esprit que ceux ci ont déjà un temps d’avance sur vous.

C’est pour cette raison que vous devez vous y prendre à l’avance pour pouvoir trouver le médecin qui acceptera de vous remplacer.

📅 Par exemple, si vous recherchez pour la période de Noël, n’hésitez pas à rechercher votre remplaçant 3 à 4 mois à l’avance, dès août / septembre.

Alors, c’est vrai qu’en été sous la canicule 🌞, on n’a pas forcément la tête à ça… mais en prenant l’hiver de vitesse, vous maximiserez vos chances de sécuriser votre remplacement ! 🤝

Sur Docndoc, 70% des médecins trouvent plus rapidement un remplaçant avec 4 mois d’avance. Ça vaut le coup, non ?

Notre conseil à retenir réside ici : anticiper et être actif, c’est la clé pour un remplacement en toute sérénité !

2⃣ La flexibilité : échangez avec votre futur remplaçant

🔶 Admettons que vous recherchez un remplaçant sur tout le mois de février. Il est possible que vous soyez mis en relation avec un remplaçant disponible sur la seconde partie du mois uniquement. N’hésitez pas à le contacter quand même ! Il est tout à fait envisageable que ce médecin remplaçant adapte ses disponibilités en fonction de vos dates, ou bien que vous trouviez un terrain d’entente.

Une fois que vous avez été mis en relation, c’est à vous de jouer pour séduire le remplaçant ! Racontez-lui votre quotidien, et dépeignez la réalité de ce qui l’attend s’il vient remplacer chez vous.
Quels sujets aborder ? Nous vous conseillons surtout de prendre le temps d’échanger avec votre potentiel futur remplaçant, et notamment de lui parler de :

  • votre exercice au quotidien
  • votre patientèle et des pathologies que vous traitez habituellement
  • l’aspect formateur du remplacement
  • si vous faites des visites à domicile ou non
  • si votre cabinet bénéficie d’un système informatisé
  • les différents avantages au quotidien (trajet possible à vélo, entraide entre professionnels de santé…). Si vous exercez dans un environnement agréable et paisible, c’est toujours un plus !
🚴 Et pourquoi pas des activités à faire le weekend ! Les remplaçants se déplacent parfois avec leur conjoint.e ou leur famille, surtout s’ils partent faire un long remplacement. Savoir qu’ils pourront profiter de leur temps libre pour visiter et découvrir les alentours sera toujours bénéfique pour vous.

Précisez aussi si vous pouvez lui fournir un logement et/ou un moyen de locomotion, ça peut parfois faire la différence !

3⃣ La réactivité : ne restez pas passif, chaque heure compte !

🔷 Dans la recherche de remplaçant, votre réactivité est essentielle.

Notre expérience avec les médecins de notre plateforme nous a montré que vous gagnez en efficacité si vous contactez le remplaçant sous 48h maximum.

Si lui a indiqué être disponible et mobile, et qu’il correspond à vos critères, alors foncez !

4⃣ La rétrocession : avant tout, soyez juste

🔶 La rétrocession correspond au montant que vous allez reverser au remplaçant sur les recettes réalisées par lui pendant son activité, durant votre absence. En principe, dans le cadre d’un remplacement en libéral, sur le montant que vous allez rétrocédez à votre remplaçant, vous devez garder suffisamment pour pouvoir payer les charges fixes de votre cabinet (électricité, loyer, secrétariat, ligne téléphonique, logiciels…)
C’est pour cette raison que les rétrocessions varient souvent selon :
  • la zone géographique où vous vous situez
  • les différents soins à prodiguer
  • la charge de travail dans votre cabinet
  • la taille de votre patientièle
Au vu des différentes offres postées sur notre site, nous avons pu établir une moyenne des rétrocessions selon le profil du médecin (généraliste ou spécialiste).

💰 Pour les médecins généralistes, on remarque généralement entre 70 et 80% de rétrocession (pourcentage brut). Chez les spécialistes, la rétrocession oscille généralement entre 60 et 70%.

Il arrive que certains médecins proposent une rétrocession totale à 100%, notamment dans les zones rurales ou sous-dotées, ou bien lors de gardes de nuit ou de weekend, où ils ont du mal à trouver des remplaçants. Mais attention ! Même si vous montrer généreux est tout à votre honneur, n’oubliez pas que vous avez des charges à payer ! ⚠
Enfin, la rétrocession peut aussi varier selon la saisonnalité. En principe, elle est plus élevée pendant les périodes de fêtes, ou encore les vacances scolaires et les jours fériés.

En résumé : proposer une rémunération attractive vous permettra de trouver plus facilement un remplaçant. Mais surtout, gardez à l’esprit qu’une rétrocession juste ne doit pas vous pénaliser, même si vous avez du mal à trouver un remplaçant.

👉 Notre conseil : discutez-en avec lui au téléphone en amont du remplacement, et mettez vous d’accord sur le pourcentage à appliquer.

5⃣ La persévérance : créez-vous un carnet d’adresses de remplaçants qualifiés

🔷 Gardez en tête que tous les remplaçants que vous rencontrerez vous permettront de vous créer, d’augmenter et de nourrir un réseau professionnel. Et si vous accrochez bien avec un remplaçant, même s’il ne vient finalement pas pour une raison ou pour une autre, vous gardez ses coordonnées et vous pourrez toujours faire appel à lui pour votre prochain remplacement !

6⃣ Un petit dernier pour la route !

💡 Le saviez-vous ? Petit bonus pour les médecins ayant souscrit à un abonnement sur Docndoc : lorsque des remplaçants sont particulièrement intéressés par votre offre, ils l’indiquent sur la plateforme en cliquant sur « Je suis intéressé ». Vous recevrez alors un email vous indiquant quels candidats sont les plus motivés pour venir vous remplacer !
Ca y est, vous êtes parés ! Bonne recherche ! 😉

Commentaires : 2

  1. […] 🔎 5 conseils essentiels pour trouver un remplaçant en toute sérénité […]

  2. […] ça se passe bien, ça nous fait vite nous poser la question de l’installation. Nos 5 conseils pour trouver un remplaçant Changer d’endroit tous les 6 mois permet de découvrir, sur les 3 ans […]

Ajoutez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.