Docndoc

L’art thérapie : soigner au contact de l’art

Temps de lecture : 2 minutes
La ville de Bruxelles et le centre hospitalo-universitaire Brugmann réalisent une étude ayant pour objectif de soigner au contact de l’art… en visitant un musée !

Ces prescriptions de muséothérapie avait été initiées dès 2018 à Montréal, par l’ordre des médecins du Canada.

La culture comme moyen de récréer du lien social

En France, on prescrit déjà des séances de sport chez les patientes et les patients opérés, alors pourquoi pas des visites dans l’un des musées des villes !

Ces prescriptions sont à l’étude chez les patients ayant des atteintes psychiatriques dans un but de resocialisation.
La culture, l’art, le sport devraient participer au processus de guérison. L’art, comme le sport, recrée du lien social, de la perception du corps dans l’espace et des échanges avec la confrontation à l’autre. Cette thérapie serait complémentaire, et non alternative, avec un impact positif sur la santé des patients.

Si le confinement nous a appris quelque chose...

Pour faire suite à cette période de restrictions de sortie liées à la crise sanitaire, l’art thérapie trouve un accueil favorable auprès des patients belges.
Pour le sport, des études scientifiques ont prouvé l’efficacité de la pratique au cours d’une intervention ou d’un choc psychologique.
Pour l’art thérapie, un projet pilote fera l’objet d’une étude scientifique en Belgique, en confrontant les résultats avec l’étude réalisée en 2018 par le musée des Beaux-Arts de Montréal et l’ordre des médecins du Canada.

Cette initiative pourrait être proposée en France !
Proposeriez-vous cette pratique à vos patients ?

No Comments

Add your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.