Guides Formation Blog INSCRIPTION CONNEXION

Médecins remplaçants, découvrez la déclaration URSSAF simplifiée !

déclaration URSSAF simplifiée médecins remplaçants

Médecins remplaçants, fini la prise de tête pour déclarer vos honoraires, et payer vos cotisations à l’URSSAF ! Depuis mars, une nouvelle offre de service simplifiée dédiée aux médecins remplaçants a été mise en place par le site de l’URSSAF, et on s’en félicite !

Quels avantages pour les médecins remplaçants ?

Devant la complexité du remplissage des cotisations URSSAF et la lourdeur administrative, les médecins ont de tout le temps été réfractaires au remplissage du formulaire URSSAF. D’une part parce cela ne fait pas partie de la culture du médecin, et d’autre part par manque d’intérêt pour la « chose » administrative !

Faire une déclaration URSSAF représente un effort parfois colossal pour la plupart des remplaçants non formés à la pratique administrative. De plus, devant la complexité du remplissage des formulaires, le manque d’information, la multiplicité des interlocuteurs, la démarche d’inscription repousse la plupart des utilisateurs.

Désormais, plus besoin de courir partout : en adhérant au dispositif, vous avez affaire à un interlocuteur unique, qui englobe à la fois vos cotisations URSSAF et vos cotisations retraite. Vous n’aurez qu’à effectuer la déclaration que lorsque vous aurez réalisé un remplacement au cours du trimestre.

Vous pouvez ainsi effectuer simplement vos démarches administratives, tout en étant accompagné(e) tout au long du dispositif lors de votre déclaration et paiement de vos cotisations et contributions en tant que médecin remplaçant… et suivre facilement votre activité !

Comment ça marche, et comment en bénéficier ?

Afin de pouvoir bénéficier de ce nouveau dispositif simplifié, vous devez :

  • être médecin remplaçant (généraliste ou spécialiste, thésé ou non thésé), que vous soyez salarié, étudiant ou retraité
  • effectuer exclusivement des remplacements : ce qui signifie qu’un médecin installé ne peut pas bénéficier de ce dispositif, et qu’il ne doit pas y avoir d’autre recette que les rétrocessions d’honoraires des remplacements
  • avoir des honoraires rétrocédés qui n’excèdent pas 19 000 euros par année civile (1er janvier au 31 décembre)
  • ne pas exercer d’autre activité en tant que travailleur indépendant, c’est-à-dire ne pas recevoir d’autres prestations d’honoraires

Un dispositif URSSAF simple d’utilisation

L’adhésion à ce dispositif de déclaration simplifiée se fait en deux temps.

Depuis le mois de mars 2020 (juste avant l’apogée de la crise sanitaire), vous pouvez créer votre espace en ligne et adhérer au dispositif.

À partir du mois de juillet 2020, vous pourrez alors déclarer vos rétrocessions d’honoraires perçues lors des remplacements, et payer vos cotisations sociales en ligne. Cela va inciter des déclarations URSSAF plus précoces, sans la tolérance des 8 jours de remplacements sans déclaration…

Comment ça marche ?

  • 1. Vous devez d’abord créer votre espace personnel (avec votre numéro de Sécurité Sociale et votre adresse email de contact)
  • 2. Un e-mail adressé par l’URSSAF vous confirmera la création de votre compte cotisant
  • 3. Ensuite, vous devez réaliser la déclaration de votre activité de médecin remplaçant
  • 4. Chaque trimestre, vous devez déclarer en ligne vos honoraires rétrocédés, et payez vos cotisations et contributions sociales correspondant aux remplacements effectués

NB : Si vous n’avez pas effectué de remplacement au cours d’un trimestre, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Ni déclaration ni paiement de cotisations.

Estimez vos cotisations rapidement

L’URSSAF a également mis à votre disposition un simulateur pour estimer le montant de vos cotisations (maladie, CSG/CRDS et retraite de base et complémentaire). Vous pouvez le tester directement sur le site de l’URSSAF.

Le taux unique de cotisation est à 13,3 %, avec une cotisation annuelle forfaitaire de risque invalidité décès de 158 €. Cette cotisation concerne la maladie CGC, RDS, retraite de base et complémentaire.

Attention de bien utiliser Chrome ou Mozilla Firefox, car le service n’est pas accessible à partir d’Internet Explorer ni de Safari.

Pour tout complément d’information, vous pouvez contacter un conseiller par courriel.

Lire aussi :

Partager

No Comments

Add your comment