Docndoc

Remplacements médicaux : comment déclarer vos revenus ?

Déclaration de revenus pour les médecins remplaçants

Tout médecin salarié par l’hôpital, faisant ou non des remplacements, doit envoyer une déclaration d’impôts. Les déclarations se font maintenant en ligne.

Pour ceux qui ont des revenus supplémentaires que leur salaire, par le biais des remplacements médicaux, la déclaration de revenus en bénéfices non commerciaux professionnels est obligatoire. Le formulaire de déclaration est différent en fonction du seuil de vos revenus supplémentaires occasionnés par les remplacements médicaux.

Différentes pratiques selon le montant annuel des revenus

Tout va dépendre du montant annuel de vos revenus (de votre BNC) de remplacements. Le montant critique à partir duquel tout bascule est de 70.000 euros de CA par an en bénéfices non commerciaux professionnels.

Attention, ce montant arrive plus vite que vous ne vous l’imaginez. Tenez bien vos comptes depuis le début de votre activité, même si vous ne faites que quelques remplacements par an, ou si votre activité de remplacement médical est régulière mais peu importante (par exemple, une garde par mois en établissement privé, en clinique ou chez des médecins remplacés).

Attention : pour les impôts, un « revenu d’activité et de remplacement soumis aux contributions sociales » n’est pas votre revenu de remplacement mais un revenu qui va remplacer votre salaire (par exemple, les indemnités pour congés maternité, indemnités journalières d’arrêt de travail, etc.).

Comment faire sa déclaration d’impôts en cas de revenus de remplacement supérieurs à 70.000 euros par an ?

Pour les revenus de remplacements médicaux, gardes et astreintes, d’un médecin remplaçant supérieurs à 70.000 euros :

  • le régime de la déclaration contrôlée est obligatoire (contrôlé par l’administration fiscale ou par une AGA)
  • l’adhésion à une AGA est indispensable et vous permet un abattement de 25% supplémentaires des impôts
  • vous devez remplir une déclaration de revenus 2035
  • cette déclaration est à faire en ligne, l’année fiscale suivante des remplacements

Tenez votre comptabilité à jour

Ouvrez un simple compte courant dédié uniquement aux versements de vos remplacements médicaux, gardes et astreintes dans votre banque habituelle. Le compte est différent de votre compte courant sur lequel est versé votre salaire.

Vous n’avez aucune obligation légale d’ouvrir un « compte professionnel » au sens bancaire, qui coûte plus cher. Sauf si vous êtes en frais réels, vous n’avez pas besoin de carte bancaire ni de chéquier, ni d’aucun service de la banque. Ce compte vous sert de dépôts pour faciliter votre comptabilité lorsque vous effectuez des remplacements de médecins.

Mettez de côté vos revenus de remplacements de médecins

Mettez de coté 36% de vos revenus des remplacements médicaux, gardes et astreintes, ce qui vous permettra de payer vos impôts et l’Urssaf, sans avoir à « courir » auprès des remplacements durant l’année N+3 pour honorer vos dettes.

Et le plus important : Tenez votre comptabilité à jour !! C’est essentiel pour ne pas vous perdre lors de votre déclaration de revenus pour vos remplacements médicaux.

Pour tout savoir sur la déclaration de revenus en tant que médecin remplaçant, consultez notre guide !

No Comments

Add your comment